Bilan avant l’intervention

Le patient est vu une première fois en consultation par le chirurgien pour un premier contact permettant de préciser la demande du patient et de lui exposer dans les grandes lignes le principe de la prise en charge chirurgicale de l’obésité. Sera alors lancé le bilan d’évaluation pré-opératoire recherchant des critères de sélections pour une intervention chirurgicale: 

Bilan d’évaluation pré-opératoire :

– Bilan biologique très complet afin de vérifier l’absence d’anomalie au niveau des glandes (thyroïde, surrénales, etc.)
– Avis auprès d’un endocrinologue ou d’un médecin compétent en nutrition et diabétologie
– Avis du médecin traitant
– Avis d’un médecin capable d’apprécier l’existence de troubles sévères du comportement alimentaire, ou l’existence d’une maladie mentale pouvant contre-indiquer l’indication opératoire (psychiatre, psychologue).
– Avis phlébologique, cardiologique et pneumologique peuvent être indiqués
– Echographie abdomino-pelvienne à la recherche de calculs vésiculaires et afin de quantifier la taille du foie gauche.
– Gastroscopie (endoscopie) afin de déceler l’existence d’un problème au niveau de l’estomac ou de l’œsophage, notamment d’une hernie hiatale importante, une infestation à Hélicobacter pylori…

Le patient est revu à l’issue de l’évaluation par le chirurgien pour une deuxième consultation pré-opératoire. Le choix de la technique est alors retenu et les modalités précises de la procédures ainsi que ses risques propres sont exposés au patient. Le geste est programmé avec un délai minimum de quinze jours correspondant au délai de réponse du médecin conseil de la sécurité social qui donnera son avis dans le cadre d’une demande d’entente préalable.